affiche_paix_en_palestine_m_0LE 29 novembre est la journée internationale de solidarité avec le peuple Palestinien.

C’est le jour ou l’ensemble des organisations qui soutiennent une paix juste et durable entre Israel et la Palestine se mobilisent pour demander le respect de la résolution adoptée par l’ONU. C’est à dire la reconnaissance de l’état palestinien dans les frontières de 1967, aux côtés de l’état d’Israël avec Jerusalem-Est comme capitale.

Pour une paix juste et durable entre les deux pays, il faut aussi l’arrêt de la colonisation, la libération des territoires occupés, la fin du blocus de Gaza, insupportable pour une population qui vit dans un des territoires les plus denses du monde, et le démantèlement du mur de la honte. Une paix juste et durable c’est aussi la libération de tous les prisonniers politiques palestiniens, dont le franco-palestinien Salah Hamouri, et Marwan Barghouti.

Il y a besoin pour cela que la France sorte de l’atonie dans laquelle elle est et donc pour nous d’exiger le respect dans les territoires palestiniens de la convention des droits de l’homme, et le respect de la résolution de l’ONU. Il y a quelques jours a interdit l’entrée sur son territoire de parlementaires français.

Qui sait cela en France ? Qui sait que par exemple 500 enfants sont en prison. Qui sait que le peuple gazaoui vit dans une prison à ciel ouvert ?Qui sait que le gouvernement israélien s’accapare des terres, construit des logements sans aucune autorisation et en bafouant chaque jour les principes du droit international et en particulier des droits de l’homme ?

Cette journée sert à réveler la situation du peuple palestinien et à dénoncer la politique D’Israël. Cette année, elle sert aussi à exiger la libération de notre compatriote Salah Hamouri, qui passera demain son 100e jour en prison, sans aucune raison connue, comme le sont plus de 6000 prisonniers politiques palestiniens.