Écrire une nouvelle page

François Hollande ne sera pas candidat à sa succession. Il aura fallu attendre 4 ans et 6 mois pour qu’il respecte enfin une promesse : s’il ne redressait pas la courbe du chômage, il ne se présenterait pas.  C’est l’aveu final d’un constat d’échec d’une politique qui n’a donné aucun résultat.

Dans ce lien l’éditorial que je signe cette semaine dans l’hebdo des communistes girondins Les Nouvelles de Bordeaux. en voici la conclusion.

« Aujourd’hui des milliers, des millions d’hommes et de femmes cherchent une perspective crédible d’une véritable alternative, faute de cela ils resteront démobilisés. Cela ne sera possible que si s’ouvre enfin à gauche et avec la population un véritable débat sur les contenus d’une politique de progrès et les conditions d’un rassemblement large à tous les niveaux.

Chaque force politique, chaque candidat putatif est aujourd’hui face à ses responsabilités. Il y a urgence à ouvrir un cadre de rassemblement des forces politiques et citoyennes permettant de battre la droite et le FN et de porter au pouvoir une majorité alternative. »

Il ne s’agit donc pas d’aborder cette question du rassemblement en étant tétanisé par la peur et la tentation de vouloir simplement « sauver les meubles ». Il s’agit d’écrire une nouvelle page de l’histoire de notre pays, tourner celle des renoncements à gauche, et ouvrir une nouvelle période historique qui renoue avec le progrès social, démocratique et écologique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par

slaborde

secrétaire départemental du PCF, adjoint au maire de Saint Denis de Pile et vice président de la CALI en charge de l'action sociale. Enseignant spécialisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *