telechargementDiscours prononcé à Bordeaux samedi 23 septembre, lors de la marche pour la paix et le désarmement

Nous vivons dans un monde en crise, crise du capitalisme, crise sociale, crise des matières premières, crise climatique. Dans ce monde en crise, les dirigeants capitalistes font de tout ce qui ne sert pas leur intérêt une menace.

Les choix du profit à tout prix engendrent l’austérité en France et en Europe. Ces choix engendrent les logiques de surarmement et le financement de guerre à coup de petro-dollars. La France déploie des moyens croissants au service d’ l’OTAN dans les pays baltes, en Pologne et aux Emirats arabes unis mais ne dispose plus de moyens pour venir en aides aux populations civiles quand elles sont touchées par des catastrophe climatiques comme ce fut le cas dans les caraïbes la semaine dernière. C’est contre ces logiques que nous manifestons aujourd’hui. L’austérité pour les services publics et les populations civiles et le surarmement pour satisfaire les intérêts des grands puissances capitalistes.

LEs logiques capitalistes portent en elles les logiques de guerre, comme la nuée l’orage.

Pour ouvrir les chemins d’un monde meilleur, il faut substituer à ces logiques de guerre, une logique de paix et de désarmement.

Il y a maintenant urgence à construire une nouvelle civilisation, la grande paix humaine à laquelle appelait Jaurès est en effet possible. Une civilisation de paix, sans armes nucléaires doit maintenant se faire jour, une civilisation débarrassée du racisme et de la peur de Etranger, de toutes les dominations.

Depuis plusieurs mois, deux chefs d’Etat s’insultent par médias interposés, quand les entreprises marchandes d’armes voient leurs chiffres d’affaires exploser, quand les conflits naissent partout dans le monde et que la question palestinienne ne se règlent pas dans l’indifférence générale. Quand la question kurde face à Erdogan ne se règle pas dans l’indimages-1ifférence générale, alors il est important de souligner que partout dans le monde des voix s’élèvent pour la paix.

50 000 japonais ont manifesté cet été contre les armes nucléaires, 122 pays ont signé le traité interdisant les armes nucléaires, il est important que des voix s’élèvent ici pour que la France signe à son tour ce traité.

Quand des milliers d’hommes et de femmes manifestent contre le réarmement de l’Europe par le biais de l’OTAN, il est important qu’en France des voix s’élèvent pour réclamer la dissolution de cet organisme fauteur de guerre dans le monde entier.

Liberté pour Salah !

Quand en Palestine, Salah Hamouri est à nouveau emprisonné sans aucun motif, il est important que des voix s’élèvent pour réclamer une paix juste et durable entre Israel et Palestine, et cela passe par la reconnaissance de l’état palestinien, l’interdiction des colonies et la libération de tous les prisonniers politiques, dont Marwan Barghouti, et notre compatriote, Salah Hamouri. Un collectif pour la libération de salah vient de se constituer en Gironde.

LE PCF est signataire de l’appel à faire de cette journée, une belle journée de manifestation et d’initiatives pour la paix partout dans le monde.

Nous lançons ce jour un appel à la jeunesse notamment, batissons ensemble le monde de paix auquel nous aspirons tous. Batissons un monde de solidarité, la tendresse des peuples comme l’écrivait le Che, solidarités avec les réfugiés et toutes les victimes de guerre. Batissons un monde sans arme nucléaire, exigeons le désarmement universel.

Il n’y a pas d’avenir de l’Humanité sans l’espoir d’une paix durable et universelle.