Depuis de longues années, je me suis engagé sur le territoire du Blayais pour défendre des valeurs qui me semblent essentielles : coopération, écologie, culture, éducation… bref le mieux vivre dans la fraternité. Mes engagements sont plutôt associatifs mais il m’est arrivé aussi de m’investir politiquement.

Je n’ai jamais adhéré au PCF, et pourtant, ce parti a toujours soutenu ma démarche en me laissant toute liberté et cela, essentiellement au travers de Sébastien Laborde. Sébastien est un militant de conviction avec une réelle ouverture sur les autres.

Jamais je n’ai senti chez lui le moindre sectarisme. La seule ambition qui l’habite est d’œuvrer pour les autres. Notre circonscription est en danger. Le dynamise, la vaillance, l’écoute constructive, l’engagement et la connaissance du territoire de Sébastien Laborde sont des garanties de luttes efficaces face à la montée de l’extrême droite, du libéralisme et du chacun pour soi.

Sébastien Laborde a largement contribué au bon score de Mélenchon sur notre circonscription. Pour confirmer, il faut voter sans état d’âme pour le Front de Gauche les 11 et 18 juin prochain. Conduisons alors Sébastien LABORDE et Magalie SOARES jusqu’au l’Assemblée Nationale pour renforcer la voix de la coopération, de l’écologie, de la culture, de l’éducation…

 

Jean Marc Lapouméroulie, Enseignant, militant associatif et culturel, Berson

 

Pendant plusieurs mois, Sébastien Laborde et Magalie Soares n’ont eu de cesse de contacter les partis et mouvements de gauche inscrits dans une dynamique de transformation sociétal, de justice, de transition écologique et de progrès social.

N’étant pas attachés à un système d’appareil mais au bien commun, ils y ont mis tout leur cœur pour que sur la 11ème circonscription soient élus des candidat.es d’une gauche rassemblée dévoué.es à se battre pour l’amélioration des conditions de vie des citoyen.es.

Le rassemblement fût vain mais l’espoir d’avoir des élus qui nous représentent réellement, tels que nous sommes dans la vie quotidienne, est encore présent et ceci ne tient qu’à nous !

Sébastien et Magalie sont deux personnes, qui, je pense, représentent vraiment la population que nous sommes. Emplis de valeurs humaines, sans ambition de carrière politique quelle qu’elle soit, ces candidats communistes intègres, feront toujours passer le bien commun avant un quelconque intérêt personnel.

Ces candidats œuvreront pour l’emploi, les salaires, les pensions, l’éducation, l’amélioration des situations de handicap, la transition écologique, la modification des modes de productions et de consommations pour que la société réponde aux besoins des citoyen.es et non des financiers.

Ils se battront pour que chacune et chacun, quel que soit notre départ dans la vie, nous ayons toutes et tous les mêmes chances de réussite et d’émancipation au quotidien.

Sébastien et Magalie sont des salariés comme moi, ils connaissent nos difficultés quotidiennes. Je souhaite par-dessus tout qu’ils soient élus lors des prochaines élections législatives et serai toujours à leurs côtés pour œuvrer pour la transformation de la société, la justice et le bien-vivre de toutes et tous.

L’élection est un premier pas alors comme moi, j’invite tous ceux et toutes celles qui souhaitent vivre mieux de voter pour les candidats communistes, Sébastien Laborde et Magalie Soares.

Jérémy Ringot, élu communiste à St André de Cubzac, Chaudronnier dans l’aéronautique, militant syndical et associatif

 

Défenseur des valeurs du parti communiste depuis des années, j’ai la conviction que ce gouvernement nouvellement élu au service du capital a besoin d’un contre pouvoir qui soit force de propositions pour l’ensemble des classes sociales.

Le parti communiste français a tous les atouts pour travailler dans ce sens, pour élever le pouvoir d’achat des français tout en combattant le tout financier cher au nouveau locataire de l’Elysée.
Seul le parti communiste français a démontré par le passé qu’il est possible d’améliorer les conditions de vie et de travail du peuple français, en préservant la république et les valeurs qu’elle porte. Il est important que l’humain revienne au centre des débats politiques.
C’est en ce sens que je soutiens les candidatures de Sébastien Laborde et Magalie Soares pour les élections législatives sur la haute Gironde.
BALDES Christophe, syndicaliste ERDF, Gauriac

 

 

Le résultat des élections présidentielles démontre que nous, membres du PCF/ F de G, avions raison de proposer un rassemblement républicain, autour de JL Mélenchon.

Ne pas présenter de candidat PCF, était pour nous le moyen de réunir toutes les forces républicaines de gauche autour d’un seul candidat qui portait toutes les aspirations du peuple Français.

Nous avons tenté la même dynamique, sans succès, pour les élections législatives. Sébastien LABORDE et Magalie SOARES seront donc les candidats qui nous représenteront.

L’essentiel aujourd’hui pour nous peuple de France, c’est de trouver dans cette élection locale, une candidature de proximité. Notre choix s’est porté sur des personnalités engagées dans la vie politique et associative. Elles s’inscrivent dans le cadre du programme l’Humain d’abord et de la France en Commun.

Il est temps de nous donner les moyens de nous défendre, de faire de notre région l’endroit de France ou les Femmes et les Hommes ne craindront plus les différences entre employé(e)s du privé, du public, ouvrier(e)s, privé(e)s d’emplois, fonctionnaires, citoyen(ne)s engagé(e)s, élu(e)s, familles de souche française ou immigrée.

Personne n’a jamais volé le travail, les terres, les logements ! Personne ne doit se faire mal traiter pour ce qu’il est ni pour ce que l’on voit de lui. Nous rêvons tous de la même société et pour la faire, nous devons avoir des élus qui nous ressemblent, qui portent nos rêves, qui connaissent nos histoires et nos blessures.

J’apporte mon soutien sans réserve à Sébastien LABORDE et Magalie SOARES car ils sont ceux qui portent mes espoirs pour notre circonscription.

Je rêve toujours pour nous d’un monde meilleur et seul s, nous citoyens, pouvons faire qu’il existe un jour.

Dominique Chaupard, cheminot, Marsas

 

Faire entrer les intérêts du peuple à l’Assemblée Nationale : voilà l’objectif pour lequel je soutiens la candidature de Magalie Soares et Sébastien Laborde.

En effet, de part mon militantisme, je suis confronté tous les jours à l’affaiblissement des services publics, ainsi qu’à des types de management qui détruisent, individualisent le travail et lui font perdre son sens. Cela n’est pas propre aux services publics et existe aussi dans les grands groupes. C’est contraire aux intérêts de ceux qui travaillent, à ceux de la population, mais aussi à la protection sociale car la souffrance au travail se développe.

Pourtant, notre pays regorge de forces créatrices, et des milliers de citoyens, sur notre circonscription ou ailleurs s’organisent pour développer la culture, le sport, les solidarités, etc… En donnant du « sens » à leur engagement, ces femmes et ces hommes ne comptent plus leur temps et construisent un monde solidaire et fraternel.

Pour mettre en synergie toutes ces énergies, il faut des lois ambitieuses et progressistes pour un travail qui émancipe (et non pas qui asservi comme actuellement), pour une « vie sociale » qui mette l’humain (et la planète) au cœur des préoccupations.

L’argent existe et la proposition portée de combattre l’évasion fiscale permettra que ces 80 milliards servent à tous, et pas uniquement à quelques « évadés »… Les idées ne manquent pas pour les utiliser : passage aux 32h, retraite à 60 ans, sécurité emploi/ formation, etc..

Magalie et Sébastien porteront ce progrès social à l’Assemblée. Ils ont aussi une volonté forte d’écouter et de rassembler ceux qui ne souhaite plus subir les lois du marché et proposent des alternatives en mettant l’humain et la planète d’abord ! Je leur apporte tout mon soutien pour ces élections législatives !

Alain De Carlo, syndicaliste enseignant Saint Denis de Pile