21742864_1890376727656316_7357310353097788893_n550 000 personnes ont participé le week-end dernier à la fête de l’Humanité. Il faut le voir pour le croire tant les articles de presse et le traitement télévisé du plus grand événement politique en Europe sont d’une médiocrité crasse, repassant les plats . La plupart des articles auraient pu être écrits il y a 10, 15 ou 20 ans. Seul élément de contexte, l’absence de Jean-Luc Mélenchon. Depuis 2005, il était présent, et depuis 2005 il utilisait la fête pour faire lui aussi sa rentrée politique.

Ainsi, la rupture avec le PCF semble consommée de manière unilatérale, et la presse aux ordres de la finance se régale de la division des forces de transformation sociale. C’était couru d’avance et il y a de quoi le regretter. Mais il faut aussi dire que beaucoup de responsables de la France Insoumise étaient eux présents, et c’est une bonne chose, tout comme la présence de personnalités de gauche comme Benoit Hamon et Olivier Besancenot, Clémentine Autain entre autres.

Ce qui n’était pas couru d’avance c’est que la fête cette année aura été une des plus importantes de ces 10 dernières années. Nombreux, divers, jeune, populaire, festif, le peuple de la fête s’est déplacé en masse et la question de la construction d’une alternative est dans toutes les têtes.

Il y aura eu dans le week-end des milliers de discussions, des milliers d’échange, sur les ordonnances, sur la fin des contrats aidés, la baisse des APL. Il y aura eu des milliers de voix pour exiger la libération de Salah Hamouri, la paix et la solidarité internationale, le désarmement et la sortie de l’Otan. Des milliers de voix pour l’égalité Femmes-hommes, les droits LGBT, des droits pour la jeunesse.

Et ces milliers d’hommes et de femmes demandent l’unité, une construction populaire d’une alternative, ils veulent donner leur avis, participer, construire. la fête de l’humanité est pour cela unique et indispensable.

Humanité

Humanité

Comme chaque année donc, j’étais au stand de la Gironde avec plus de 130 girondins qui ont contribué à la réussite de la fête. Des monteurs, batisseurs et batisseuses, des camarades de l’accueil-sécurité, à la librairie, au forum social, à la JC, sans doute plus de 200 girondins étaient là et ont contribué à la réussite de ce grand et beau week-end.

L’entrecôte bordelaise, notre espace a eu cette année un beau succès. Les 130 camarades qui ont aidé en cuisine pour préparer la fameuse entrecôte, au service, à la plonge, aux huîtres, aux moules à la brazoucade ont donné de leur temps et de leur force de travail pour la réussite de notre espace. Quel Parti peut compter sur l’engagement de milliers d’hommes et de femmes chaque année pour tenir un événement de cette ampleur ? Quel parti peut déployer autant de générosité, d’engagement sincère et désintéressé ? Quel parti est autant au service de l’intérêt des 99%, des fainéants de la République, de celles et ceux qui produisent les richesses que pillent les 1% plus riches, servis par ce gouvernement de combat contre le peuple et au service des forces de l’argent.

Le Parti communiste a un bel avenir devant lui, si il sait utiliser toute la richesse que représente ce collectif militant hors du commun, cet intellectuel collectif, cette force de proposition, d’innovation et d’action au service du plus grand nombre. Oui, nous avons un bel avenir si nous savons utiliser cette richesse militante.