Pierre Laurent a lancé jeudi une pétition et une adresse aux forces de la gauche alternative à la politique du gouvernement pour qu’un dialogue s’engage afin de parvenir à une candidature unique de la gauche d’alternative. Cela concerne les forces anticapitalistes, la France insoumise, les écologistes et l’aile gauche du PS.

J’ai signé cette pétition et j’appelle toutes celles et ceux qui ne se résignent pas à voir gagner la droite et le FN en 2017, celles et ceux qui refusent que l’austérité soit le seul horizon possible à en faire de même.

Aujourd’hui, il apparaît peu probable que François Hollande soit en capacité de remporter l’élection présidentielle. La sortie du livre « Un président ne devrait pas dire ça » rajoute à l’échec d’une politique, à la trahison de ses engagements, le cynisme d’un homme qui apparaît de plus en plus seul. Sa candidature divise, elle divise la gauche, elle divise le parti socialiste. Il doit émerger une offre politique crédible susceptible de l’emporter.

Pour cela, les forces de gauche opposées à cette politique doivent se rassembler. Ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous divise. Ce rassemblement doit se faire sur la base de contenus et d’une démarche partagée très largement.

Ce rassemblement ne se fera pas sans l’intervention massive dans le débat des citoyennes et des citoyens pour exiger un rassemblement sur des contenus qui rompent avec les politiques menées.

Voilà pourquoi j’ai signé cette pétition, et j’invite tous les hommes et les femmes qui aspirent au véritable changement à en faire de même.